Balut

Publié le 6 Mars 2015

2015 ✿ Manille, Les Philippines.

 

 

City of Manila, Republic of the Philippines

Lungsod ng Maynila, Repúbliká ng̃ Pilipinas

BALUT

"Prononcé [Ba]-[Lo]-[Te]."

Balut

Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?

 

Balut et son sachet de vinaigre

Balut et son sachet de vinaigre

Attention les yeux !

Attention les yeux !

Le balut (Hột vịt lộn en Vietnamien) est une spécialité culinaire originaire d'Asie et plus particulièrement des Philippines, de la Chine (毛蛋 máodàn), du Cambodge (ពងទាកូន) et du Viêt Nam. Il s'agit d'un œuf de cane, de poule, voire de caille1, cuit à la vapeur. L'œuf est incubé et le fœtus est déjà formé.

Il est particulièrement connu comme aphrodisiaque, un amuse-gueule copieux et très protéiné. Le plus souvent, les baluts sont servis accompagnés avec de la bière.

Il est possible de les assaisonner avec une pincée de sel bien que certains les préfèrent avec du piment et du vinaigre. On les apprécie pour leur saveur et leur texture. Le bouillon qui entoure l'embryon est bu à petites gorgées avant que la coquille ne soit entièrement pelée. Le jaune et le caneton peuvent alors être mangés.

fr.wikipédia.org

Le balut est principalement vendu la nuit, par des marchands ambulants.
Le balut est principalement vendu la nuit, par des marchands ambulants.

Le balut est principalement vendu la nuit, par des marchands ambulants.

Certains marchands vendent aussi des oeufs de cailles durs avec leurs baluts.

Certains marchands vendent aussi des oeufs de cailles durs avec leurs baluts.

[...]
En bref, le balut, c’est un oeuf dur qui renferme un foetus de canard bien formé, avec une tête, un joli petit bec, des pattes et des plumes, un cordon ombilical – enfin, le terme exact est tige vitelline – le tout parcouru de veines foncées et trempant dans l’albumen.
[...]
Un snack banal au quotidien

Il n’y a pas que les Philippins qui produisent et consomment du balut. Le vilain petit foetus connaît également une immense popularité au Vietnam, en Chine et au Cambodge. Depuis des siècles, petits et grands le dégustent comme un snack hyper protéiné.

Aux Philippines, on achètera du balut sur le bord de la route si l’on fait un long voyage en jeepney par exemple, pour le manger à bord du véhicule comme on mangerait un sandwich. Ou le soir, en se baladant dans un marché de nuit, hop, un petit en-cas. Il est le plus souvent vendu par des marchands ambulants. Il n’y a pas d’âge pour l’apprécier, même si une partie des jeunes citadins tend à s’en dégoûter, mondialisation et mode de vie urbain aidant.

Mais le balut reste profondément ancré dans la culture philippine et adoré par une très large majorité de la population. On serait tenté d’en manger tous les jours, vous dira-t-on ici, mais les accros se voient obligés de freiner leur consommation, à leur grand regret, car ce sur-oeuf est une bombe de cholestérol. Le dosage maximum conseillé quotidiennement est de 300 mg, or le jaune du balut en contient à lui seul 359. Si on en mange plusieurs d’affilée, on a la tête qui tourne. Si on boit de l’alcool ensuite, c’est encore pire.
[...]

lemanger.fr

crédit: lemanger.fr
crédit: lemanger.fr

crédit: lemanger.fr

Rédigé par Léa

Publié dans #Philippines, #FoodPorn

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cathy 06/03/2015 17:23

C'est peu appétissant et puis j'ai assez de cholestérol comme ça ! Lol

Léa 06/03/2015 17:27

C'est pas mauvais, pour dire la vérité je ne mange que le jaune et le blanc, le fœtus mouais bof, je le jette aux chats !